La coexistence!

Publié le par M. HAMIM




Pour vivre en coexistence pacifique, en harmonie et dans la convivialité, voici quelques règles de la coexistence :   

1-  Fais un effort jusqu'à trouver l'espace commun avec l'Autre :
Réfléchis à ce que cet autre aime. S'il aime le foot, parle-lui du foot, s'il aime la mode pense à quelque chose de convenable dans cette mode et discutes-en avec lui. S'il aime une chose illicite, pense à ce qu'il y a de licite dans cette chose et discute avec lui.

 2- Cherche toute discipline pouvant t'aider à créer un espace commun avec l'Autre :  Par exemple, si apprendre à conduire me rapprochera de cette personne, je dois le faire. Si un tel sport me rapprochera de lui, je fais du sport.

 3- Essaie de t'intégrer dans la société, ne t'en isole pas et ne sois pas en désaccord avec cette société :
Ce principe sera bien complété par le dernier principe qui refuse la fusion complète avec l'Autre. Ach-Châfi'î a appris de beaucoup de savants mais a gardé son autonomie. Il respecte tout le monde et s'intègre avec tout le monde tout en restant autonome. Je dis ainsi aux musulmans en Occident : oui pour l'intégration mais non pour la fusion et la perte de l'identité. Est-ce possible ? Oui, nous avons l'exemple des musulmans qui sont partis en Abyssinie au temps du Prophète (Bénédictions et paix sur lui), et qui se sont intégrés dans la société abyssine en s'évertuant à faire de la quincaillerie, bien appréciée des Abyssins, à de bons prix, et ceci pour se rapprocher d'eux. En revenant à la Mecque, les musulmans étaient accompagnés par nombre d'Abyssins qui avaient embrassé l'Islam.

4-Ne refuse pas une idée dans l'absolu :
Ce n'est pas parce que l'idée est toute nouvelle que nous devons la rejeter, mais nous devons y réfléchir et essayer de la rectifier si elle est teintée d'égarement. Toutes les idées qui comportaient des points illicites, Ach-Châfi'î les a modifiées et les a transformées en des idées licites.

 5- Ne sois pas injuste avec celui qui est en désaccord avec toi pour ne pas le transformer en ennemi :
Le désaccord se transformera ainsi en conflit. Dans le Coran, il est dit, ce qui peut être traduit comme : "...et ne vous disputez pas, sinon vous fléchirez...", (TSC, "Al-Anfãl" (Le Butin) : 46). Nous sommes différents, et cette différence est un signe de richesse pour l'humanité et une nécessité pour l'échange. Allah a créé les hommes pour reconstruire la Terre. Comment arriver à ce résultat si les hommes sont tous pareils ? Il ne faut donc pas nous disputer, nous injurier, nous humilier pour ne pas nous transformer en des ennemis.

 6 - Sois sincère dans ta volonté d'unir les gens et de faire régner la Vérité :
Tu ne dois pas viser la célébrité, mais chercher sincèrement à unir les gens. Moi aussi, j'invoque Allah que ce soit là mon intention de cet article, d'unir les gens en Iraq, à Darfour, au Liban, de créer un espace commun entre les jeunes et les autres, les savants entre eux. Il est peut-être temps de parler d'une jurisprudence d'union.

 7- Si tu veux coexister avec l'Autre, respecte-le pour gagner son  cœur :

 8 - Sois flexible.

 9 - Sois un être humain dans tes relations avec les autres :
Il faut aimer l'être humain parce que c'est une créature divine.

10 - La coexistence ne signifie pas la fusion complète et la perte de l'identité :
Je suis fier de ma personnalité et de mon Islam.





Source : amrkhaled.net

 

Publié dans Religion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hamim 20/09/2008 19:36

Salam Abdel, il n'y a pas que les marocains qui doivent lire cet article, l'humanité tout entière doit le lire et le comprendre, pour changer des choses.

Hamim 20/09/2008 19:33

Salut Pipo merci pour les compliments, dans ce bas monde on doit lutter pour le changer en bien.

Pipo 19/09/2008 02:12

Un article plein de sens et de sagesse mais de ce monde bas, la lutte à une place privilégiée.

Abdel 17/09/2008 23:46

C'est vraiment intéressant com article et peut être que les citoyens marocains ont besoin de le lire

Hamim 16/09/2008 03:22

Salam Aziz, il faut voir avec le MEN, peut être avec cet article trovera une place dans la nouvelle réforme. je rigole