Le prix Nobel

Publié le par M. HAMIM






Parmi tout les noms dans la listes des nobélisables pour cette année, celui à qui on s’attendait le moins, a remporté la prestigieuse récompense, à savoir le prix nobel de la littérature 2009. En effet

Herta Müller a déjoué les pronostics des bookmakers, selon lesquels la favorite, cette année, était plus que probable ; l'Algérienne Assia Djébar, ou les Américains ; Joyce Carol Oates et Philip Roth ou encore l'Israélien Amos Oz. Mais c’est la romancière allemande d'origine roumaine : Herta Müller qui va succéder au Français Jean-Marie G. Le Clézio qui était honoré l’an dernier.
Herta Müller, dont les parents appartenaient à la minorité germanophone de
Roumanie, est née le 17 août 1953 à Nitzkydorf, un village de la région de Banat, en Transylvanie. Elle débute sa carrière d'écrivain avec un recueil de nouvelles, "Niederungen" (1982), qui raconte la dureté de la vie dans un petit village germanophone de Roumanie. L'ouvrage fut rapidement censuré par le régime communiste de Nikolae Ceausescu. En 1984, une version non censurée passe clandestinement en Allemagne où elle est publiée et rencontre un grand succès. La même année, Müller signe un nouveau livre, "Drückender Tango". Dans ces deux premiers ouvrages, elle "décrit la vie dans un petit village (...), la dégénérescence, le déclin , le fanatisme et la captivité qu'elle y trouve", note l'Académie suédoise dans un communiqué. Ce qui lui vaut les "critiques de la presse nationale (roumaine), alors qu'elle reçoit un accueil extrêmement positif dans les médias germanophones.
Les académiciens suédois ont salué chez cette femme de 56 ans son aptitude à peindre "le paysage des dépossédés (...) avec la concentration de la poésie et la franchise de la prose". Elle se verra remettre son prix à
Stockholm le 10 décembre, accompagné d'une enveloppe de 10 millions de couronnes suédoises soit 970.000 euros.
En fait, Herta Müller est le troisième auteur de langue allemande en dix ans à être récompensé, (après l'Allemand
Günter Grass, en 1999 et l'autrichienne Elfried Jelinek, en 2004) et la 12ème femme à recevoir la distinction. Bravo !

Publié dans Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hamim 19/10/2009 00:37


Salam si Hicham; merci pour le passage et les encouragements.à+


Hicham 10/10/2009 00:18


Bon soir Mr Hamim; tj de l'actualité tu nous rapelles des choses qui passent inapercus, bonne continuation.