Le PDJ face aux premiers défis..

Publié le par M. HAMIM

  maroc_0_1_0_0.jpg

 

 

Au Maroc, après moins d’une semaine, les élections ont été approuvées par les instances ad-hoc. Sorti grand vainqueur de ces élections et réputé pour être le parti défendeur des droits du citoyen marocain et de sa liberté d’expression, le PDJ doit prendre des mesures tangibles pour montrer sa bonne foi pour un Maroc meilleur. Le premier défi à sa portée, à mon avis, c’est de revoir le procès de Mr NINI, le rédacteur en chef du quotidien « Al-Masae », tout en  lui rendant sa plume, car il n’y a pire torture que de priver un homme de son droit à l’expression. Un honnête journaliste se doit de se produire librement, sans entraves politiques, afin de réussir dans sa tache : dénoncer la corruption et les corrupteurs pour qu’ils soient jugés. Le cas NINI n’est, bien sûr, pas unique. Le volet de la justice doit être dépoussiéré de ses tares et la reforme ne doit pas tarder. Des innocents sont derrière les barreaux et des malfaiteurs circulent hors des prisons qui ont été bâties pour les accueillir. Justice pour tous, voici ce que nous attendons du nouveau gouvernement. La tache sera ardue, certes, mais le citoyen marocain a foi au changement. Un changement qui fera honneur aux attentes des millions de marocains qui ont marre d’être injustement traités par un système juridique obsolète et corrompue.

 

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hamim 27/12/2011 00:19

Salam Rachida, Merci pour le passage, vous avez raison il faut attendre pour voir. à+

Rachida 26/12/2011 10:46

Merci de traiter ce sujet
Tout le monde espère que ce nouveau gouvernement pourra avoir la solution aux différents problèmes qui connaissent notre pays qui a besoin des hommes.
Les jours avenir vont nous donnera la réponse.